Lâcher prise...

29/11/2017

Les sapins blancs, plus aucun bruit, un feu de cheminée, une ambiance feutrée, un écrin idéal pour s'accorder une pose et se regarder dans le blanc de l'âme !!

Je suis venue ici pour lâcher prise, me dit-on ... 

Ah... Le lâcher prise, un concept à la mode, mais pour beaucoup inatteignable...

Je sais que je veux lâcher prise, mais je n'y arrive pas ?

Sans cesse je suis happée par mon mental qui rumine et me hurle combien je devrais être plus efficace et plus performante...

Comment pourrais-je être plus compétitif et avoir plus de résultats ?

Toutes d'abord, nos exigences nous empêchent de lâcher prise ...

Nous somme soumis à un conditionnement permanent pour être le meilleur, avoir un corps plus mince, plus souple et plus musclé, aller dans les plus beaux endroits du monde et faire les photos les plus stylés...

Toute cette escalade nous stress et nous éloigne de notre véritable nature.

Nous voulons toujours plus, toujours mieux et le plus vite possible !! 

Mais cette attitude nous ronge et nous essouffle, peu à peu on s'approche d'un autre concept à la mode, le "burn out".

Alors on se tourne vers des thérapies, le yoga, la méditation... pour se réparer et apprendre à vivre !!

Beaucoup sont attirés par les yoga qui vise toujours à développer ses valeurs : un corps plus beau, des photos incroyables et des légendes comme bonheur, joie et paix... 

Beaucoup sont attirés par la forme glamour, mais oublient le fond...

Certes, la pratique du yoga vous donnera un corps plus mince, plus souple et plus musclé, mais ce n'est pas uniquement l'objectif, et il n'y a aucun complexe à avoir, il y a de très bons yogi qui ne sont pas souples et qui n'ont pas la taille mannequin, cela n'est qu'une déformation contemporaine et publicitaire qui nous fait oublier l'objectif plus profond qui est la réalisation et la plénitude de l'esprit. 

La forme glamour ne doit pas télescoper le fond... 

S'engager dans la voix du yoga nécessite beaucoup d'honnêteté de courage et d'humilité... 

La profondeur de l'être est un puits sans fond où l'on trouve beaucoup de choses parfois enfouies et pas forcément confortables à accueillir : "le monde n'est qu'un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange" Musset. 

On commence par prendre conscience de ses parts d'ombres, pour les traverser, les accepter et nous en libérer, ou nous détacher. 

Avant de pouvoir lâcher prise et profiter de l'instant, on passe par l'introspection, on repère les mécanismes ou les schémas qui nous empêchent d'aller vers notre libération, les habitudes néfastes : alimentaire, corporelle, émotionnelle, que l'on effectue de manière automatique et on décide de les modifier.

Avec des postures spécifiques, on rééduque son corps, on apprend à respirer, à penser différemment, à manger d'autres aliments pour s'ouvrir à un mode de vie plus sain...

Le changement doit s'effectuer en douceur et en conscience pour que l'on puisse avoir le temps de bien digérer les informations. 

Dans le stage sur la créativité que j'ai donné dans les Vosges, l'expérience à été riche en enseignements, beaucoup de mécanismes ont été repérés et identifiés grâce à l'honnêteté des stagiaires. 

Ils étaient conscients de vouloir changer des choses et ils avaient des besoins spécifiques, j'ai alors pu donner à chacun des pistes d'exploration et de déprogrammation pour qu'ils puissent aller vers un mieux vivre et se sentir plus en phase avec leurs envies profondes.

La prise de conscience n'est pas toujours facile et le travail sur soi nécessite un engagement quotidien ...

Comme le dit ce petit dicton de yogi : "Si on pratique le yoga 1 fois par semaine, on transforme son corps, mais si on pratique tous les jours, on transforme sa vie..."

Le changement s'opère grâce à la régularité mais les stages intensifs, comme les cures de jeune avant un régime ou un changement d'alimentation,  permettent de rentrer dans le cœur du propos et de lancer ou renforcer le processus de changement.

Peu à peu, on trouve son propre rythme, ses techniques de guérison, on apprend à connaître son corps, on l'écoute nous parler et nous guider : quand nous sommes malades ou affaiblis, c'est souvent la résultante d'une action qui ne nous convient pas. 

Plus on apprend à se connaître et mieux on sait réagir face à ces indications et on peut ainsi traiter le mal. 

C'est également le cas sur le plan mental, énergétique et émotionnel.

Si vous voulez apprendre ou continuer votre apprentissage, en vous plongeant dans cette belle nature, je vous accueillerai avec une immense joie, nous serons deux coachs pour équilibrer le yin et le yang, le masculin et le féminin, la force et la douceur... n'hésitez pas à regarder le programme détaillé sur le site dans la rubrique (stage : week-end détox) il y a beaucoup de pratiques différentes pour que l'on puisse tous ensemble appréhender des techniques adaptées à chaque individu, et surtout apprendre à lâcher prise. 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

​© 2017 - Kym-Yoga - Créé par Kym Thiriot -

kym@kym-yoga.com